Labelliser une maison passive, c’est la certitude que votre construction livré est conforme à ce que vous avez demandé. Il constitue d’une assurance de l’investissement fourni pour atteindre le niveau passif. La labellisation participe aussi à l‘amélioration des méthodes de construction et de travail des équipes de conception et de réalisation, ce qui vous garantit de la qualité de votre maison. La certification n’est, cependant, pas obligatoire !

Comment se déroule la labellisation ?

La certification maison passive France peut se dérouler en deux étapes différentes. Tout d’abord, le premier procédé, évalue votre construction dès la phase conception. Dans un premier temps, il faut faire une demande de devis auprès de La Maison Passive (LAMP). Généralement, le concepteur représente le client durant les échanges avec La Maison Passive. L’institut se base sur le dossier de conception comportant l’ensemble des documents détaillés nécessaires afin de vous délivrer un rapport des performances de la maison relativement aux critères de certification. De cette expertise, un rapport intermédiaire livré par La Maison Passive valide la conformité de la conception. Des modifications ou optimisations peuvent être entreprises après cette première étape. C’est donc, une assurance pour le déroulement futur du chantier envers le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre mais aussi les équipes de conception et de réalisation dont les appels d’offres seront retenus. De nombreux échanges sont réalisés dans cette phase entre le concepteur et La Maison Passive.
Dans un second temps, une fois la maison réalisée, le dossier final comportant le dossier de conception modifié final, les documents de réalisation issus de la phase de contrôle d’exécution et l’attestation de maîtrise d’œuvre doit être envoyé à LAMP. Dans cette phase, les test thermique et d’infiltrométrie, obligatoire pour toute construction passive, sont réalisés et demandés par le constructeur. La Maison Passive, entreprend une étude thermique complète en plus du test de l’entreprise ayant répondu à l’appel d’offre afin de vérifier la conformité compte tenu des critères. Le procès-verbal de chaque matériau et le test d’infiltrométrie doivent aussi être conformes aux critères du Label.
A l’issue de l’étude du dossier final, La Maison Passive attribue ou non la labellisation en renvoyant le certificat, un livret explicatif et la plaque de certification Maison Passive. Elle pourra être apposée à l’entrée de la maison attestant la bonne réussite de la certification.

Cela à un coût, mais lequel ?

En effet, faire certifiée sa maison à un coup. Il faut compter à peu près de 10 €/m² HT pour une maison individuelle. Cependant, chaque projet est différent et le coût dépend surtout de la complexité thermique et du volume d’heures de travail apporter au dossier.

Finalement, quel est l’intérêt ?

L’intérêt final de la certification de votre maison est essentiellement l’assurance de l’excellente qualité de la réalisation. C’est un projet à long terme et conséquent pour vous, la garantie de cet investissement est primordiale. C’est pourquoi, la certification vous apporte la certitude et une garantie de conformité de vos attentes.